samedi 14 juillet 2012

Ferrari 250 GT SWB Drogo "Breadvan"


http://www.thecartorialist.com/?m=201010&paged=3

Cette voiture qui figure dans l'excellent panorama de l'année 1962 publié récemment sur le blog Auto Universum est également connue chez les Anglo-Saxons sous le nom de "Breadvan", "camionnette de boulanger". (Et non pas "four de boulanger" comme une photo qu'on trouve sur le web pourrait le laisser croire). Tapez d'ailleurs simplement "breadvan" sur un moteur de recherche d'images et ce sont les photos de cette voiture, et non d'étals ambulants, qui ressortent d'abord.

Son histoire est bien documentée et fait l'objet d'un livre en anglais commenté sur un site américain très intéressant, sportscardigest.com. Je ne la détaillerai donc pas ici mais vous recommande de chercher à en savoir plus par vous-mêmes : la genèse de cette voiture vaut le détour.

La photo en haut provient du blog TheCartorialist, dont le nom évoque le célèbre blog fashion TheSartorialist et qui est un peu dans le même esprit, mais adapté à l'univers automobile.

Si vous aviez encore des doutes sur l'inclinaison toute fonctionnelle de la lunette arrière de la voiture, dont la ligne reprend les principes de l'ingénieur-aérodynamicien allemand Wunibald Kamm, vous pouvez comander un tirage de cette photo de John Harper qui date de 1977 :


La Ferrari, accidentée en 1964 à Spa Francorchamps, a été reconstruite et roule toujours, contrairement à ce que j'ai pu lire ailleurs. On imagine mal une voiture unique aussi spectaculaire, à la valeur potentiellement illimitée, qui fut quand même le fruit d'une fronde contre le Commendatore et faisant donc partie de l'histoire de la Scuderia, rester à l'état d'épave au fond d'un garage...

This Ferrari, which builds on Dr. Wunibald Kamm's aerodynamic principles, was designed by Ing. Giotto Bizarinni and car body specialist, Piero Drogo. Aka Ferrari 250 SWB GT "Breadvan", it features in Auto Universum's most enjoyable panorama of the year 1962. The car, built from a 1961 250 GT SWB and whose history is well-documented, is the subject of a book reviewed on Sportscardigest.com. The photo at the beginning of this post can be found on the excellent British blog, The Cartorialist, and the second photo is by John Harper; you can order the print on Ferraristuff.com.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire