samedi 27 septembre 2008

Pourquoi ce bloG ?

Ce blog a pour objet de présenter un panorama des modèles automobiles à lunette arrière inversée (comme la Citroën Ami 6 ou la Ford Anglia, pour vous situer). Tout est parti d'une réflexion personnelle sur la possible existence d'autres modèles qui possèderaient cette particularité de style. Travail de documentaliste et d'iconographe amateur, l'exercice était aussi l'occasion de voir comment cette quête aussi sérieuse que dérisoire allait progresser au gré des souvenirs qui revenaient ou des découvertes sur le web. Le format du blog était donc parfait pour ce genre de projet.

L'inventaire semblait devoir se conclure rapidement, mais en voulant être exhaustif et surprendre les lecteurs le sujet s'avère plus riche qu'on aurait cru. Désormais la tâche semble sans fin. Sans cesse de nouveaux véhicules surgissent ou me sont signalés qui possèdent cette particularité de style, dont l'âge d'or se situe entre la fin des années 1950 et le début des années 1960.

Ajoutez qu'au fil du temps, ce blog a acquis une telle proéminence sur les moteurs de recherche qu'il est difficile d'effectuer des requêtes sur la lunette arrière inversée sans y être renvoyé. Il me faut aller toujours plus loin dans les profondeurs du web, faire preuve de créativité ou d'imagination pour trouver de nouvelles sources, parfois avoir un peu de chance aussi. Notamment en bénéficiant de renseignement avisés : les plus belles trouvailles ont presque toutes été indiquées par des lecteurs.

Ce blog n'est toutefois qu'une compilation. Les informations techniques ou sur l'histoire des modèles recensés sont volontairement limitées. Parfois, je mentionne des sites ou des pages intéressantes, ou fais quelques commentaires quand la lunette arrière inversée s'invite dans l'actualité... mais c'est assez rare. Le titre de certains articlesest est entre parenthèses chaque fois qu'il ne s'agit pas directement d'un modèle à lunette arrière inversée. Presque tous sont illustrés d'images prises sur le web, dûment référencées. Que leurs auteurs n'hésitent pas à se faire connaître s'ils ne veulent pas qu'elles soient reproduites. Je les remercie d'avance pour les aimables autorisations qu'ils voudront bien m'accorder, afin que ce blog dénué de publicité continue d'être source d'information la plus pertinente possible.

New models will be added on as they are (re)discovered by the author or mentioned by amicable contributors. If you see a picture that cannot be reproduced here, please let me know and I will remove it. This is a strictly non-commercial, ad-free, free source of information. Actual photographic sources and credits are always mentioned. Any authorizations to use a picture will be duly acknowledged.

Finissons-là ce petit préambule. Il serait facile, en guise de conclusion, de citer Gaston Bachelard, qui préférait la conquête du superflu à celle du nécessaire "pour l'excitation spirituelle plus grande que cela procure". Mais sa phrase a été plus que rabâchée. Préférons quelques citations choisies qui cadrent très bien avec notre propos.
---------------------------------------------
"Par la lune nette arrière
Défilent les lumières"
Taxi làs, Téléphone
---------------------------------------------
"On a envie de se blottir dans l'enfoncement d'une lunette arrière inversée, c'est là le charme de cet angle. La froide descente conformiste des lunettes arrière actuelles n'a aucun relief : la lunette arrière inversée, c'est très français : beau, singulier et incompréhensible pour les deux-tiers de l'humanité."
L'amie sise au Mans, à la gentiane s'use, Olivier Casabielhe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire